Sarriette


L'avis de Gault&Millau

Le nom du restaurant, Sarriette, fait un clin d'œil au jardin aromatique et potager situé à l'arrière de cette ancienne maison de notaire. Hauts plafonds et moulures décoratives, parquets alternant avec des sols en pierre bleue, escalier en chêne et cheminée en marbre: l'ensemble est grandiose. A l’arrière, une terrasse avec un étang donne à la propriété un cachet supplémentaire. Pieter Caubergs s'inspire de la cuisine française. Le bar cuit sur peau s’accompagne de crème de carotte et d'huile aux herbes. La poitrine de pigeon s’agrémente de fèves des marais, de petits pois et bien sûr, de sarriette.
Publicité

D'autres bonnes adresses