Kommilfoo


L'avis de Gault&Millau

Une soirée au restaurant d'Olivier de Vinck et de son épouse Inger Blancquaert reste une expérience d’exception car le chef s’y entend pour équilibrer les saveurs dans les assiettes. Sous ses doigts l’anguille subtilement fumée dans la maison et sa crème se marient harmonieusement à l'acidité rafraîchissante de la glace à l'oseille. Avec le filet de faon, il montre tout son savoir-faire pour préparer cette viande à la perfection, cuite rosée, parée d’une croûte croustillante et remarquable de tendreté, il l’accompagne d’une savoureuse mousse de shiitake, de lanières de céleri-rave et d’un jus de cerf aux notes fruitées du cassis. Le chevreau de lait en plat signature reçoit un bel hommage culinaire au travers des diverses préparations telles que l’entrecôte, la croquette, l'épaule laquée et le taco. Le macaron maison au chocolat et à la mandarine avec son bonbon au caramel, zeste et crumble de mandarine et la glace à la pistache et au yaourt prouvent à l’envi qu'il est tout aussi à l’aise dans le registre sucré. L'accueil et le service restent de très haut niveau.
Publicité

Formules

D'autres bonnes adresses