INKU, par Serax et Sergio Herman



INKU by Serax & Sergio Herman


Au cours de ses voyages culinaires au Japon, le grand chef Sergio Herman est tombé sous le charme des superbes services de table épurés qui y sont fabriqués. Avec Inku, il a voulu traduire cette simplicité japonaise dans l’atmosphère dynamique et le glamour d’une authentique brasserie.



En effet, Inku sera le service signature du nouveau projet de Sergio, Le Pristine, une brasserie dans laquelle il conciliera culinairement terroir zélandais et flair italien.




INKU

L’objectif de Sergio : rendre la subtilité des produits japonais traditionnels accessible à un large public. Contrairement à Surface, la précédente collection de Sergio, Inku est beaucoup plus raffinée et presque féminine. Ses structures abstraites et ses fleurs japonaises clairement reconnaissables se réfèrent explicitement à la nature. La typographie radiale souvent associée à l’emblématique Mont Fuji caractérise également la collection. « Le service Inku nous permet non seulement de dresser joliment l’assiette, mais aussi d’orner des tablesentière s de fleurs en céramique », explique
Herman. « Pour moi, notre travail consiste non seulement à inspirer les convives sur le plan culinaire, mais aussi en matière de décoration de table. » La particularité des assiettes Inku est qu’il n’en existe pas deux parfaitement identiques. En effet, la fine couche d’émail génère de petites imperfections, dans le droit fil du concept du wabi-sabi visé par Sergio Herman avec ce projet. 



Des petites assiettes de dégustation aux bols en passant par les plats de service, la vaste collection d’assiettes sera disponible en trois couleurs : blanc coquille, noir mat et gris-vert. Des accessoires de table et de cuisine viendront compléter la collection dans le courant de l’année. Outre la collection d’assiettes déjà disponible, un service à café et à thé professionnel ainsi qu’une série de verrerie fine sont également disponibles : des verres à vin aux coupes à champagne en passant par les verres à eau et à cocktail, dont certains dans une édition spéciale en verre cannelé, avec des plis délicats s’estompant progressivement vers le bord du verre, comme les fanons d’une baleine. Aucun doute possible : Inku dévoile un côté sensible et poétique que Sergio révèle rarement au public.




Sergio Herman


Sergio a commencé sa carrière au restaurant familial Oud Sluis à Sluis, aux Pays-Bas, où il a travaillé pendant 25 ans. Malgré ces succès, Sergio a décidé de fermer les portes du restaurant Oud Sluis en décembre 2013 afin de se lancer dans de nouvelles aventures. Depuis lors, Sergio possède quatre restaurants : The Jane à Anvers, en Belgique, et Pure C, AIRrepublic, Le Pristine, et Blueness à Cadzand-Bad, aux Pays-Bas. Il est également responsable culinaire du concept ‘Frites Atelier’ et a publié plusieurs livres de cuisine, dont le dernier, ‘Sobremesa,’ est paru l’été dernier.