Gault&Millau 2018: Le palmarès

La très attendue édition 2018 du Guide Gault&Millau, une édition jubilaire, a été présentée ce lundi après-midi en présence de la presse et de plus de 800 personnes issues du monde de la restauration. Cette année, les inspecteurs anonymes du guide ont visité et recensé plus de 1.280 restaurants. Les lauréats sont nombreux et représentent l’ensemble du territoire belge et luxembourgeois. Quelques nouveautés sont à compter dans les cotations mais aussi les thématiques couvertes par le guide et le cahier spécial Thaïlande.


Lint, le 13 novembre 2017 : C’est devant un parterre de plus de 800 restaurateurs, journalistes et partenaires que l’équipe du Guide présentait sa quinzième édition, une édition jubilaire donc. Et la nouvelle la plus attendue était bien évidemment la nomination du chef de l’année, titre qui, cette année, est coiffé par Eric Fernez du restaurant « D’Eugénie à Émilie » à Baudour (Mons). Un choix fort pour la rédaction qui justifie : « Eric est considéré par beaucoup comme un monument de classic

isme parfaitement exécuté. En témoigne sa sole Fernand Point et autres plats composants ses menus tantôt épicuriens tantôt intemporels. Des produits fabuleux, du plaisir, de la gourmandise et de l’authenticité rythment systématiquement ses envois mais toujours avec une parfaite maitrise technique. Des qualités essentielles chez un Chef de l’Année, complétées par passion pour le vin qui s’illustre tant dans sa décoration que dans sa très belle carte des vins».


Au rayon nouveautés, on note un triple changement au sein du système des cotations avec l’apparition des demi-points cette année pour les cotes supérieures à 15/20, la conversion du « Pouce » en une cote de 12/20 et l’homogénéisation des systèmes de toques avec la France et les pays ayant récemment rejoints la famille Gault&Millau. « Cela s’inscrit dans une démarche de collaboration internationale accrue » précise Philippe Limbourg, Directeur de la rédaction. « Nous collaborons chaque jour un peu plus avec la quinzaine d’autres pays actuellement déjà franchisés Gault&Millau (de nombreux autres sont en préparation) à travers le monde et la plupart d’entre eux sont également en train de rejoindre la plateforme web consultable depuis le site ou l’application gratuite. Ainsi, aujourd’hui, avec la même application mobile, lorsque vous passez de la France à la Belgique en traversant le Luxembourg, vous pouvez, à tout moment, rechercher les restaurants Gault&Millau proches de vous ou dans une quinzaine de pays franchisés et ce, selon de nombreux critères tels que les jours d’ouverture, le budget, la cote bien sûr ou encore le fait qu’il y ait une terrasse ». 

Du côté des lauréats, et des Jeunes Chefs de l’Année, c’est Jo Grootaers (Altermezzo - Tongeren) pour la Flandre, Ludovic Vanackere (Atelier de Bossimé – Loyers) pour la Wallonie et Kenzo Nakata (Gramm – Bruxelles) pour la région bruxelloise, qui sont récompensés.

 

Les lauréats thématiques suivants ont également été primés :

 

Hôtesse de l’année : Valérie Barbanson (Philippe Meyers – Braine-l’Alleud).

Chef italien de l’année : Felice Miluzzi (Rossi-Leuven).

Chef asiatique de l’année: Dokkoon Kapueak (Boo Raan – Knokke-Heist).

Terrasse de l’année : Fou d’O (Gand).

Sommelier de l’année : Gianluca Di Taranto (The Jane - Anvers).

Dessert de l’année : l’Eau Vive (Arbre).

Brasserie de l’année : Brabohoeve (Schilde).

Gastro-bistro de l’année : Bruut  (Bruges).

Nouveauté de l’année : Chambre séparée (Gand).

Carte des vins de l’année : Terminus (Watou).

Carte des bières : Edison (Koksijde)

 

  

A noter que les adresses ambassadrices du « prix-plaisir » de l’année sont Le 203 (Bruxelles), Siphon (Damme), le baraGoû (Marche-en-Famenne). Les 3 découvertes de l’année étant respectivement le Transvaal (Auderghem), De Stadt van Luijck  (Saint-Trond) et L’Horizon (Chaumont-Gistoux).

 

Peter Goossens du Hof van Cleve  a été fêté pour ses 15 années de 19.5/20. Il est le seul a avoir, 15 années d’affilée, obtenu ce score exceptionnel. Christophe Hardiquest de Bon-Bon confirme ce score hors catégorie pour la troisième année consécutive. Toujours dans les hautes sphères, les principaux mouvements constatés sont une entrée remarquable à 17,5 pour Chambre Séparée de Kobe Desramault ainsi que la montée à la même cote de 17,5 pour d’Eugénie à Émilie, Nuance et le Chalet de la forêt. En nouveautés à 17/20 on remarquera le Zet’Joe de Geert Van Hecke et la montée à la même cote du restaurant éponyme de Dany Hoorseele.

 

Le prix d’Artisan de l’année a été décerné à Johan Seghers qui fêtait ses 50 ans de fourneau(x) en 2017 et n’a jamais démérité en autant de temps en matière d’excellence.

 

Le guide reprend les principaux lauréats des 15 éditions. A la lecture de certains noms, le rôle de dénicheur de talents se révèle comme partie incontestable de l’ADN du guide et fait de cette édition un véritable collector. Au sein de cette édition également, après l’Italie et le Japon, un encart spécial de 75 pages « Thaïlande » a été inséré. Celui–ci réunit une foule d’informations et de bonnes adresses pour les amateurs de cuisine thaïe que ce soit en Belgique ou en Thaïlande. Le tout a été développé en partenariat avec le TAT (Tourism Authority of Thaïland) qui a invité pour ce faire, une délégation de Gault&Millau accompagnée de plusieurs grands chefs. Vous trouverez leurs expériences culinaires respectives de ce voyage dans les pages du supplément encarté dans le guide ou sur be.gaultmillau.com/pages/tasty-thailand. De plus, lors de la soirée de lancement du guide, cet encart était mis en avant au travers d’un village gourmand Thaï aménagé au sein même de l’espace de réception où étaient réunis chefs et journaliste afin de leur faire déguster les spécialités culinaires du pays en collaboration avec quelques chefs thaïs.  

 

Enfin, l’éditeur gastronomique a lancé récemment les nouvelles adresses POP (pour Populaires) pour lesquelles les finalistes des Awards avaient été annoncés il y a quelques jours. Et les lauréats sont Nona pour Bruxelles, Pépite pour la Wallonie et Bar Palmier pour Anvers. Pour découvrir cette collection unique de d’ores et déjà plus de 170 adresses, surfez sur

https://be.gaultmillau.com/collections/pop.

 

 Marc Declerck, managing director, signale non sans fierté qu’avec près de 30.000 exemplaires prévendus, Gault&Millau reste de loin le leader belgo-luxembourgeois de son secteur. Il ajoute que Gault&Millau continue d’innover avec plusieurs nouveaux projets, alors que les activités de consultance pour le secteur (hors restaurants) sont en forte croissance. Ceci a permis au groupe de renforcer sensiblement ses effectifs au cours de ces deux dernières années. Plus de détails sur nos nouveaux projets suivront dans les prochaines semaines.

Le guide 2018 sort cette semaine en librairie au prix de 29 euros et peut également être commandé sur le site shop.gaultmillau.be. Le site récemment relifté www.gaultmillau.be et doublé d’une application performante est également en ligne et permet une recherche multicritères inédite de restaurants. Le guide tout comme le site reprennent plus de 1.280 adresses dont pas moins de 130 nouvelles ainsi que près de 180 adresses « POP ».