MangerBoireCuisinerÉvénement

Gault&Millau 2017 - Les lauréats !

Gault&Millau 2017 : Les lauréats !


La très attendue édition 2017 du Guide Gault&Millau a été présentée ce lundi après-midi en présence de la presse et de plus de 700 personnes issues du monde de la restauration. Cette année, les inspecteurs anonymes du guide ont visité et recensés  plus de 1.240 adresses dont pas moins de 126 nouvelles Les lauréats sont nombreux et représentent l’ensemble du territoire belge et luxembourgeois. Marc Declerck, managing director, signale non sans fierté qu’ avec plus 29.000 exemplaires prévendus, Gault&Millau reste de loin le leader belgo-luxembourgeois de son secteur.




Deux nouvelles thématiques


Nouveauté cette année, deux nouvelles thématiques, la Carte des Bières de l’Année désigne le restaurant qui propose une belle mise en valeur du houblon tant dans sa cuisine que dans ses verres. C’est donc la maison ‘t Hommelhof à Watou qui moussera cette année autour de ce titre. Autre nouveauté, le titre d’Artisan Cuisinier de l’Année qui désigne un chef particulièrement impliqué dans des préparations artisanales et des plats signatures ou intemporels parfaitement exécutés. Le nom de Karen Torosyan, chef du Bozar Brasserie s’est imposé rapidement à la rédaction. 


 

Côté thématique


Côté thématique, c’est Karlijn Libbrecht du Slagmolen (Opglabeek) qui décroche le titre d’Hôte de l’Année tandis que Bart Lamon, du Château du Mylord (Ellezelles) est élu Sommelier de l’Année. Pour les beaux jours, c’est à Noirefontaine, au Moulin Hideux, qu’on profitera de la Terrasse de l’Année. Tandis que c'est à la Maison Lemmonier que la plus belle Carte des vins de l'année a été trouvée. Les amateurs de dessert original iront chez Vrijmoed (Gent) découvrir le Dessert de l’Année à base de…fromage stilton. 



A Genval, on profitera de la Brasserie de l’Année autour du lac : la Brasserie du Lac est en effet la référence cette année. Du côté des saveurs internationales, 5 Flavors Mmei (Antwerpen) décroche le titre d’Asiatique de l’Année, tandis que Peppe Giacomazza (La Botte à Genk) est élu Chef italien de l’Année. 


Chef de l'année : Tim Boury


La nouvelle la plus attendue est bien évidemment la nomination du chef de l’année, titre qui, cette année, est coiffé par Tim Boury, du restaurant Boury à Roeselare. Pour Philippe Limbourg, directeur de la rédaction : « Tim a été Jeune Chef de l’Année il y a quelques années d’ici et nous ne nous sommes pas trompés : il a continué à évoluer. Aujourd’hui, dans un cadre exceptionnel, il déploie son talent épaulé par une équipe solide et efficace, tant en cuisine qu’en salle. Ses assiettes font mouche sans pour autant vouloir réinventer la roue. Du plaisir et du gout. Deux qualités essentielles chez un Chef de l’Année.»



Jeunes chefs de l'Année & hautes sphères 


Du côté des Jeunes Chefs de l’Année, c’est Mélanie Englebin (Cécila – Bruxelles) qui est saluée cette année aux côtés de Thomas Troupin (La Menuiserie – Waimes) et Maarten Bouckaert (Castor – Beveren-Leie). Ce dernier est d’ailleurs doublement lauréat puisqu’il décroche la palme de la plus haute cote de rentrée 2017 (16/20). Et du côté des hautes sphères, Hertog Jan (Zedelgem) décroche son 19/20 tandis qu’un trio composé de The Jane (Anvers), Cuines33 (Knokke) et  D’Eugénie à Emilie (Baudour) décroche la troisième toque et son 17/20. 



A noter que les adresses ambassadrices du « prix-plaisir » de l’année sont Sjalotte( Tongeren), Pré de chez Nous (Bruxelles) et la Gastronomie du Mayeur (Wanze) tandis que  les 3 découvertes de l’année sont Willem Hiele  (Koksijde), Chez Augusta (Ixelles) et Quadras (Saint-Vith). 


Guide Gault&Millau 2017


Le guide 2017 sort fin de cette semaine en librairie au prix de 28 euros et peut également être commandé sur le site shop.gaultmillau.be


Vous pourrez également découvrir tous les nouveaux scores sur ce site!