MangerBoire

Benoît Brochard, directeur de salle du restaurant Bon Bon, remporte le concours international du « Trophée du Maître d'Hôtel »

À Lyon, Benoît Brochard, directeur de salle du restaurant Bon Bon,  a remporté le concours international du « Trophée du Maître d'Hôtel » et ceci au grand bonheur du chef Christophe Hardiquest : "Je connais Benoît, c’est un responsable passionné avec de nombreuses qualités,  c’est vraiment  un talent particulier", déclare son chef. "Toutefois, dans un tel concours, cela ne suffit pas !  Je n’ai pas été surpris par sa victoire, mais c’est bien son esprit de compétition et sa ténacité qui m’ont le plus impressionnés. "



C’était un concours extrêmement difficile et Benoît Brochard a prouvé qu'il était le meilleur par son savoir-faire, sa connaissance des produits, sa résistance au stress, une présentation et un sourire permanent. Il est vrai qu’entre des participants et un jury principalement français, les Belges doivent faire preuve d’une grande motivation.


Dresser la table

 

Ils n’étaient plus que six en finale. Les participants ont dû répondre à différentes épreuves afin de tester  leurs connaissances théoriques et pratiques. Ils ont, par exemple dû dresser une table, sans connaissance préalable du matériel alors qu'un spécialiste en design faisait de même. Il leur était aussi demandé d’ouvrir et d’assurer le service d’une bouteille de champagne pour huit personnes et devaient présenter un menu avec l’accord des vins adapté.


  

 

Dégustation de pain à l’aveugle et coquilles flambées

Il n’était pas habituel de devoir reconnaître quatre types de pain à l’aveugle et d’en choisir le meilleur pour accompagner une assiette de saumon fumé. Un autre test pratique consistait à flamber des coquilles Saint-Jacques avec des pommes, des poires ou des coings et à dresser celles-ci en trois assiettes identiques. Enfin, leurs compétences ont encore été testées quant à la préparation d'un café filtre.  Ils étaient invités à le revisiter en un café contemporain de fin de repas. Benoît Brochard a choisi de présenter un café "franco-flamand" préparé avec du genièvre Houlle et la bière Célestin de la Micro-Brasserie du Vieux-Lille en Flandre française. C’est son grand-père, Jean-Pol, qui lui a inspiré cette recette. Benoit s'est finalement montré le meilleur dans toutes ces épreuves.

 

Bien amusé ... et gagné

 

En guise de préparation, les participants ont reçu diverses questions et épreuves en tous genres. "Grâce à mon assistant chez Bon Bon et à toute l'équipe, j'ai pu me préparer correctement", déclare Benoît Brochard. "Je n'ai jamais envisagé cette compétition comme une obligation,  mais bien  comme un exercice amusant, j’ai gardé le sourire, car les jurés sont aussi sensibles à cela. Je ne me sentais pas stressé, je me suis beaucoup amusé ... et oui, j'ai finalement gagné. "

 

Bruxelles, Duffel, Paris, Shanghai, Bruxelles

 

Benoît Brochard est directeur de salle chez Bon Bon depuis le début de l'année dernière. Avec une note de 19,5 sur 20 dans le Gault & Millau Belgique, le restaurant de Christophe Hardiquest figure parmi les meilleurs du pays.

 

Il a étudié à l' école Hôtelière de Namur et a travaillé successivement au Comme Chez Soi (Bruxelles), chez Nuance (Duffel) et pour Pierre Gagnaire à Paris et à Shanghai. C’est lorsqu’il était en Chine, en tant que chef de rang, qu’il décide de s’inscrire au concours qui se déroulera à Lyon. "Lors d’une telle compétition, vous ne pouvez faire que progresser. Le sommet  n'existe pas. Apprendre, c’est  tout les jours. "